Fictions libres

Un petit forum pour tous ceux qui désirent parler d'écriture, littérature, poésie également. Là où vos écrits peuvent être améliorés... Et où on va bien rigoler!!
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une histoire... d'elfe.

Aller en bas 
AuteurMessage
Evangeline Aï Enma

avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 27/07/2012

MessageSujet: Une histoire... d'elfe.   Ven 31 Aoû - 18:39

Deuxième petite histoire Very Happy

Déjà, désolé, mais j'avais pas de titre ^^'

J'ai écrit cette histoire en me demandant si je serais capable de mettre en scène une enfant candide, qui ne connait rien au monde, et qui tente de grandir en le découvrant. A vous de me dire si j'ai réussi ou pas ^^

Ah, et y'aura surement une suite. Ou peut être pas. on verra !






Sheza vit dans le village des elfes, avec ses parents et sa tribu sous un grand arbre qui représente leur déesse, mais aussi leur foyer. Dès son plus jeune Age, la petite elfette apprit la magie élémentaire, mais particulièrement celle des plantes, symboles de son peuple. Même si elle n'était pas très attentive en cours, sa plus grande passion restait sa magie, qu'elle pratiquait à longueur de temps, surtout quand elle séchait l'école pour aller vagabonder dans la forêt, pour faire pousser tout plein de petites plantes et parler aux animaux.
Partout où elle allait, elle emmenait sa peluche, un chat aux longues oreilles. Il était son meilleur ami, son confident. Elle avait toujours l'impression qu'il la comprenait et l'écoutait, mais son entourage se moquait d'elle quand elle leur avouait son petit secret...
Quand ce fut au tour de ses camarades de classe de se moquer de sa manie à parler à "Neko" (car c'est ainsi qu'elle l'appelait), elle partit en courant et en pleurant le plus loin possible d'eux, jusqu'à arriver à une étrange lueur bleutée et brillante qui semblait venir de l'intérieur de l'arbre dans lequel ils vivaient tous, seulement recouverte des même branchages qu'il y avait tout autour de la cime.
Intrigué par cette lumière, la petite fille sécha ses larmes et s'en approcha de plus près, puis posa sa main sur les branches qui l'empêchait de passer.

- Comme c'est beau ! Et étrange aussi, on dirait que personne n'a jamais visité cet endroit, c'est pourtant proche de la maison... Et puis, tant pis pour eux! je serais la première à la visité et sa leur clouera le bec, nah!

Comme attiré par une force puissante et indomptable, elle entra dans la grotte sans se douter de ce qui l'attendait...
Elle poussa les feuilles et cassa les branche de lierre serrer qui obstruait la voie, et se fit un petit passage pour pouvoir entrer.
L'intérieur n'était qu'une immense pièce recouverte de joyeux lisse et bleu comme la mer, ou la lumière se reflétait sans jamais faiblir. En son centre se trouvait une fontaine translucide, mais vide. La petite fille s'en approcha, y posa sa peluche et tenta de regarder à l'intérieur.

- Zut alors! Finalement, quelqu'un est déjà venue ici et à but toute l'eau de la fontaine! Mais on à tout de même fait une grande découverte! N’est-ce pas Neko!

Quand elle regarda sa peluche, elle crut qu'elle était en train de trembler. Inquiète, elle la pris dans ses bras et se frotta les yeux. Quand elle les rouvrit, tout semblait normal...

- Tu vas bien Neko? Pendant un instant j'ai cru que tu...

Et le petit chat tomba de ses bras, face contre terre, comme propulsé par une force invisible. La petite fille apeurée, couru pour le rattraper, quand elle vit que son bras était pointé vers un tas de pierre au fond de la caverne. L'elfe pencha la tête sur le côté, regardant son ami d'un air septique et lui demanda:

- Tu... Tu veux un caillou, c'est ça? Très bien, je t'en donne un, mais après plus de bêtise d'accord?

Elle s'agenouilla devant le tas brillant de pierre, en choisit une qu'elle trouvait particulièrement jolie, et la fit tourner dans ses mains. Regardant tout autour d'elle, elle plaça ses mains sur une tige de lierre qui poussait discrètement, et la fit pousser grâce à sa magie.
Quand ses yeux perdirent leurs teintes verts fluorescent et que les runes de son corps eurent disparus, la plante était devenu extrêmement grande et fine. Elle prenait maintenant une bonne partie de la grotte. Choisissant une branche plus souple que les autres, elle la coupa, en faisant bien attention de ne pas faire mal à la plante et de la soignée ensuite.
Elle enroula alors la corde autour de la pierre pour en faire un collier et la plaça autour du cou de sa peluche.

- Tu es content maintenant? Ça te va vraiment très très bien !

En effet, la petite créature semblait beaucoup appréciée, car elle sauta dans les airs, comme inondée de la même lumière que celle qui émanait de la grotte. Sheza, apeurée, se mit à pleurer et à crier, sautant dans tous les sens pour essayer de rattraper sa peluche adorée, beaucoup trop haute pour elle.
Au bout de quelque minute, celle-ci tomba sur le sol, et la lumière disparus. Cependant, elle se remit à trembler. La petite fille accouru alors auprès d'elle et la pris dans ses bras.
Cette fois, ce fut une grande lumière verte qui sortit de la peluche, recouverte de centaine de toutes petites runes liées entre elles. L'elfe serra très fort son ami dans ses bras jusqu'à ce que la lumière passe, et la reposa sur le sol.

- Neko !!! Tu vas bien? Tu m'as fait très peur tu sais.

Comme si de rien était, la peluche se leva, s'épousseta les jambes de ses petites pattes sans doigts, et adressa un grand sourire à sa maitresse.

- Je vais parfaitement bien merci ! J'avais hâte que la chambre des âmes s'ouvre pour toi, maintenant on peut réellement parler ! Je savais que tu serais assez forte pour me donner la vie.

- Mais.... OOooh! Trop wahou ! Tu parles pour de vraie maintenant! Viens, faut vite le montrer à papa et maman!

- Non, Attends! Il ne faut pas que les...


Cependant, la petite créature n'eut pas le temps de finir sa phrase qu'un homme très grand, entièrement tatoué, et entouré d'une aura sombre comme la nuit apparut à l'entrée et leur lança d'une voix forte tout en levant son bâton de bois tordu:

- Que les autres quoi? Tu ne croyais tout de même pas que tu nous cacherais cette petite sorcière après ton retour à la vie non?! Idiot! Grâce à toi nous pourrons offrir en sacrifice une jeune et horrible traitresse à sa race...

Sans plus réfléchir, La peluche bondit et se transforma en un gros chat blanc recouvert de runes rouges qui pointa ses griffes d'ivoire vers l'homme qui les menaçaient.

- N'essaie même pas !

- c'est ce que nous allons voir...


Le grand elfe leva les bras, mais il n'eut pas le temps de m'être ses menaces à exécution car un homme couvert de sang sauta sur son dos et le mit à terre, s'emparer de son grand bâton qu'il brisa d'un coup sec sur le mur.

- PAPAAA!!! Qu'est ce qui se passe??? Pourquoi t'es plein de sang??? Papa répond moi!

- Il ne peut pas te répondre, car il est déjà mort! Tout comme tous tes autres amis herbivores assez stupides pour me croire shaman! Maintenant, tu vas me suivre et mourir pour augmenter ma puissance!!!

- Grrrr... Touche à...

- Jamais!!! Tu as tué papa! et Maman aussi!! Et tous les autres!!! Tu n'es qu'un monstre !!!! Celui qui va mourir, c'est toi!!!!!


En larme, les yeux rouges de colère, Sheza fit appel à toute sa force et toute sa souffrance qui se manifestèrent sous forme de runes qui la recouvrèrent complétement.
Elle lévita alors dans les airs, son corps grandissant anormalement, elle se mit a crier dans une langue incompréhensible.
Soudain, un autre cri lui répondit, plus puissant et effrayant encore.
Le sorcier-assassin devint livide de peur et couru jusqu'au dehors de la caverne.
La jeune fille le suivit et leva les bras, continuant à hurler, suppliant l'arbre mère qui l'avait vue naître de l'aider à survivre, ensemble. Alors l'arbre gigantesque bougea, avec une seul volonté, tuer celui qui avait détruit les êtres qu'elle chérissait et protégeait depuis toujours, tuer celui en qui elle avait eu confiance et qui l'avait trahis.
Celui-ci continuait à courir, blanc de peur, les yeux écarquiller. Mais ce ne fut pas suffisant, car les branches le rattrapèrent, l'écartelèrent et le jetèrent dans un abîme sans fond que la terre avait ouverte juste sous ses pieds.
L'arbre se calma, soignant de lui-même les blessures causées par les flammes sombres du sorcier qui avait dévasté le village.
Sheza, quant à elle, était tombé à terre, inconsciente. Son apparence était redevenue normal, mais son petit visage continuait à pleurer dans son sommeil emplit de cauchemars.
Neko s'approcha alors d'elle, l'air inquiet. Il lui lécha tout d'abord le visage pour tenter de la réveiller, puis plaça sa tête à côté de son corps, la faisant glisser doucement pour qu'elle passe sur son dos, et s'éloigna du lieu de toutes ses souffrances.
Il marcha toute la nuit et au petit matin, la déposa au bord d'une rivière, épuiser. Il se retransforma en la petite peluche qu'il avait toujours été, et s'allongea au creux des bras de la petite fille.

- Je suis désolé Sheza, tout est de ma faute... Tu t'es toujours bien occupé de moi, et je détruis tout ce qui faisait ton bonheur...

Elle avait toujours les yeux fermés, mais cela faisait longtemps que le sommeil l'avait quitté, elle répondit d'une petite voix fatigué et légèrement enrouée:

- Mais non ce n'est pas ta faute voyons, ce n'est pas toi qui a détruit le village... Et puis tu es toujours avec moi non? C’est l'essentiel.

Elle ouvrit les yeux et lui décocha un petit sourire triste qu'il lui rendît. Puis elle se leva et s'approcha de la rivière pour se passer de l'eau sur le visage.

- Au faites, qu'est ce qui c'est passer dans la grotte?

- Cette grotte était la chambre des âmes. Grâce à ton affection et à ta magie, j'ai pu revenir à la vie. Mais ne me pose pas plus de question car je ne pourrais pas te répondre, je ne sais même plus de qui j'étais avant d'être réincarner dans ta peluche. Une chose est sûre, c'est que c'est toi qui m'a appelé à l'intérieur pour ne pas être seul...

Après quelques minutes de silence ou la petite fille regarda l'eau d'un air concentré, qu'elle eu finit de se repasser les événements douloureux qui lui serrait le cœur, elle lui répondit:

- Waw... Mais ça veut dire que...

Elle se leva alors d'un bond, et chassant ses pensées obscures, elle prit sa peluche dans ses bras et la leva aussi haut qu'elle le put, le plaçant devant le soleil.

- Ça veut dire que, avant, tu étais peut être un super grand magicien! Ou un samouraï invincible! Ou encore... Un roi!!! Troop bien...

- Haha! Peut-être bien Peut être pas...


Elle le reprit dans ses bras, s'assit devant la rivière et regarda le ciel qui commençait à se colorer au fur et à mesure que le soleil se levait. Son visage semblait calme, mais ses yeux trahissaient son trouble. Au bout d'un moment, elle ne put s'empêcher de poser la question qui lui brûlait les lèvres:

- Dit, maintenant qu'on a plus de maison, on fait quoi?

- On survit ma petite, on survit. Je pensais que nous pourrions nous diriger vers une ville, ou tout au moins un endroit habiter ou on se trouverait une place et ou on pourrait manger... Tu pourrais devenir fleuriste par exemple, ou quelque chose comme ça, tu es doué avec les plantes...

- Hmmm... Fleuriste, c'est vrai que sa à l'air bien! Viens, partons tout de suite, comme sa on y sera plus vite!


La petite elfe se leva, lança un dernier regard aux terres ou elle avait grandi, et partit la tête haute et les yeux tristes, son petit compagnon dans les bras. Elle abaissa sa capuche sur sa tête pour cacher ses petites oreilles en pointe, et se dirigea vers son destin.



(...)



La forêt était luxuriante et humide. Il avait plu toute la nuit, mais ils avaient continués à marcher, inlassablement, mués par le seul espoir de trouver un endroit où se reposer. Cependant, cette forêt était bien plus grande que tout ce qu'ils avaient imaginés. Mort de fatigue, ils s'étaient allongés sur les feuilles trempées et boueuses que les arbres avaient perdus pendant tout l'automne...

Sheza se réveilla à l'aube, dérangée par les premiers rayons de soleil et les petits animaux intrigués par leur présence. Contrairement aux humains, elle ne tenta ni de les chasser, ni de les tuer mais gratta le sol pour prendre quelques châtaignes qu'elle leurs tendit avec le sourir. Rassasiés, les petites créatures s'allongèrent près d'elle. Cependant, c'était elle qui avait faim à présent. Elle pris Neko qui dormait toujours dans ses bras et chercha autour d'elle de quoi manger, suivie par ses nouveau amis tout heureux. Mais elle avait perdu cette lueur de joie qui la faisait auparavant rayonnée, les événements récent de sa vie l'ayant forcée à grandir bien plus qu'elle ne l'aurait voulu. Chassant ses idées noirs d'une main, Elle regarda autour d'elle et repéra un arbre haut couvert de gros fruits rouges.

- Des pommes ! Miaaam... reste la Neko, je vais les attraper!

La petite elfe posa sa peluche toujours endormit au sol, et posa une main sur le tronc, sur lequel poussa plein de jeunes branches jusqu'à la souche.
S'agrippant à la première, elle grimpa rapidement en haut de l'arbre, comme elle en avait l'habitude. S'asseyant à califourchon sur une grosse branche, elle fit pousser une énorme feuille qu'elle replia pour former une sorte de petite sacoche, dans laquelle elle plaça les pommes qu'elle avait cueillit d'un geste sec pour ne pas faire de mal à l'arbre. La branche sur laquelle elle était assise se mit alors à pousser pour former un toboggan géant. Elle plaça son diner sur ses jambes et leva les bras en criant, heureuse de ce nouveau jeu offert par la nature.
Elle finit doucement sa course et tendit quelques fruit aux animaux, puis croqua avec envie dans un des fruits qui faisait quasiment la moitié de sa tête. Elle en tendit une seconde à Neko qui commençait à se réveiller, plaça ses réserves de nourriture dans son dos, comme un sac et pris la peluche dans ses bras.
Elle se mit alors en quête d'un point d'eau, qu'elle trouva à quelques mètres de là. Sheza attendit que tous ses compagnons est finit de se désaltéré pour mettre ses mains dans l'eau qui se leva devant elle en une dizaine de petites bulles qu'elle gela grâce à sa magie, et les plaça également dans son sac.

- Voilà, je crois qu'on est prêt pour continuer notre route !

- Hmmm... Oui je crois, Mais trouvons vite une ville ou on pourras dormir dans un bon lit, tout doux et bien chaud...


Neko se remit en boules, blottit dans les bras de Sheza et se rendormit. Elle le sera contre elle et lui caressa la tête pendant qu'elle recommençait à marcher.
Après un peu plus d'une heure de marche en compagnie des animaux, ils arrivèrent enfin à l'autre bout de la forêt. Saluant ses compagnons de la main qui ne quitteraient pas la forêt, elle s'engagea sur le sentier d'un pas décidé.
Elle sentait qu'elle approchait d'une ville car il y avait enfin des humains qui avançaient sur la route. Le présence n'était pourtant pas aussi rassurante qu'elle le pensait, elle gardait une main sur sa capuche qui cachait maintenant complétement son visage. Cependant, cela n'empêchait pas les passants de se retourner dès qu'ils la croisaient, ses vêtements étaient tellement différents des leurs. Quoi de plus discret qu'une petite fille, les pieds nus, qui se promenait avec un long manteau jaune trop grand pour elle, la capuche surmonter d'oreille de chat baisser sur la tête?
C'est à ce moment qu'une grande femme courtement vêtue s'approcha d'elle et plaça une main sur son épaule. Heureusement, les elfes avaient le pouvoir de comprendre toute les langues, ce qui lui permit de comprendre ce qu'on lui demandait:

- Bah alors ma petite, qu'est-ce que tu fais ici toute seule? Tu as perdu ta maman?

- Nn... Non, Je... je la rejoins en ville au revoir madame!!

- Tu es sur que tu ne veux pas venir avec nous, ce serait plus sur...


Et la femme tenta d'enlever la capuche de la petite elfe et de la prendre dans ses bras. Apeurée, elle repoussa grâce au vent la jeune femme interloqué, et se mit à courir.

- NOOOOOON !!! Je ne veux pas, je suis toute seule, toute seule !!! Laissez moi!!!

Courant le plus vite possible, elle ne put s'empêcher de pleurer, la peur au ventre.
Cependant, elle n'arriva pas à cacher ses origines différentes car, comme toutes les larmes des elfes, celles qui s'écoulèrent de ses yeux durcirent au contact du soleil et se transformèrent en petits joyaux qui ricochèrent sur les pavés du chemin... La femme la rappela alors, mais la petite fille apeurée ni fit pas attention et continua à courir, encore et encore, jusqu'à ce qu'elle atteigne la ville sans même s'en rendre compte.
Cette ville lui semblait énorme, mais sombre aussi à elle qui n'avait jamais quitté la forêt. Elle contourna tout d'abord les hautes murailles de pierre et passa la grille d'entrée, surveillé par des garde qui la dévisagèrent mais la laissèrent tout de même tranquille.
A l'intérieur, il y avait tant de monde que plus personne ne la remarquait. Elle s'assit alors sur une marche et croqua dans une autre de ses pommes.

- Et béh, y'en a du monde ici...

- Tu l'as dit Neko! Au moins, on est sûr de trouver quelque chose à faire, et de pouvoir enfin dormir dans un vrai lit !

- OoOoOh oui ! Allons-y, on se dépêche, hop hop hop plus vite que ça!

- Hey, arête! Au cas où tu ne t'en souviendrais pas, c'est moi qui marche, c'est toi qui dors alors attend deux minutes que je me repose!

- Hmm... Pas faut... désoler...


Sheza le reprit dans ses bras, lui fit un clin d'œil et se releva. Elle passa devant de nombreuses boutiques qui vendaient toutes des choses différentes: bijoux, gâteau, vêtements, ou tout plein de petits objets dont elle ne connaissait pas l'utilité. Soudain, elle vit un groupe d'homme armés qui s'avançait en riant et en se frappant d'une grande bâtisse sombre qui puait la sueur et l'alcool...

- Hmm... Drôle d'endroit, et pourtant, j'ai comme l'impression qu'on pourra y trouver un travail à notre mesure...

- Oui... Entrons, et essayons de ne pas nous faire remarquer.


Ils s'approchèrent donc du grand bâtiment en bois qui sentait l'homme et dont l'apparence dangereuse les poussa à rester sur leur garde. Étrangement, il décidèrent d'entrée. L'intérieur était sombre, seulement éclairé de quelques torches mal entretenue. Une bonne vingtaine de table était placé n'importe comment dans la pièce. De nombreux hommes, bruyant et malodorant se disputait, criait ou jouait au carte à l'intérieur. Quand ils aperçurent les nouveaux arrivant, ils se mirent à rire bruyamment et à se moquer d'eux; demandant à Sheza si elle était perdu, et que si elle cherchait sa maman, elle serait surement à l'étage, peut être avec son père...
Cependant elle ne répondit pas à leur moquerie et les ignora. Pour qu'elle garde son calme, Neko faisait glisser doucement et discrètement sa patte sur son bras à un rythme régulier et ainsi réduire son stress. Arrivé devant ce qu'il semblait être un bar derrière lequel était accroché des centaines et des centaines de feuille de mission, Sheza grimpa comme elle put sur un tabouret et attendit le serveur. Comme celui-ci l'ignorait totalement elle commença à l'appeler.

- ... Monsieur.... Monsieur! MONSIEUR !!!! ... MONSIEUR J'TE PARLE !!!!

- Quoi? qu'est's'ta la gamine? Et qu'est s'tu fou là d'abord? C’est pas une garderie ici.


Indécise, elle lui répondit :

- Je sais, merci. Je veux... du travail! pour gagner des sous et pour pouvoir dormir.Enfin, un truc ou je peux gagner des sous, mais pas trop dur quand même.

- BOUAHAHAHA!!! elle est bonne celle-là! Tu ne crois quand même pas que je vais donner une mission à une gamine non? Ici, les gens ne pose pas des affiches pour qu'on retrouve leur chien ou pour cueillir des pâquerettes. C'est des vraies missions d'homme, pas des demandes de baby-sitting.


Exaspérée, Sheza pausa une main sur la table qui se mit à bouger, à se tordre et se transforma en un homme-arbre qui dépassait le barman d'une tête. La "table" attrapa l'homme à la gorge et le posa sur le petit buffet qui se trouvait derrière lui, l'épousseta et se replaça derrière la petite fille toujours assise sur son tabouret. Elle pencha sa tête sur le côté et lui lança son plus beau sourire.

- Et bien... euh... nous auront surement quelques tâches qui pourront vous convenir...

Voyant que la fillette le fixait toujours de ses petits yeux en colère, il ajouta:

- Très... Très bien. Vas t'assoir sur une table, je vais te chercher du travail. Mais remet mon bar comme il était!

Elle fit signe à l'homme-bois de redevenir table, et sauta de son tabouret. Elle partit s'assoir sur une table libre, loin des discours des hommes qui n'arrêtait pas de la dévisager, et attendit. Une jeune fille arriva quelques minutes plus tard et lui donna un verre de lait.

- Offert par la maison! Puis lui glissant discrètement à l'oreille Ça fait du bien de rencontrer une petite demoiselle dans ton genre capable de tenir tête aux hommes.

-Hihi merci !


A ce moment, le barman sortit de son arrière-boutique, un papier à la main, mais fût interpeller pas plusieurs hommes en armures et lourdement armée avec qui il commença à ce disputer.

- Manquait plus que sa... Bon bah, il ne nous reste plus qu'à attendre qu'ils se calme..

- C'est pas gagné...


Sheza câlina sa peluche en buvant son lait tout en regardant les hommes se disputés pour rien, espérant que ça ne durerait pas trop longtemps, elle n'aimait vraiment pas cet endroit. Elle recommença à rêver de l’argent qu’elle gagnerait pour s’acheter une maison. Elle espéra qu’elle en gagnerait assez pour s’offrir un très grand jardin, ou elle ferait pousser des multitudes de fleurs qu’elle vendrait aux passants pour leur offrir un peu de bonheur.







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jackals

avatar

Messages : 168
Date d'inscription : 23/07/2012
Age : 27
Localisation : sous un petit nuage de pluie

MessageSujet: Re: Une histoire... d'elfe.   Ven 31 Aoû - 19:43

Très jolis !! J'attends impatiemment une suite <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evangeline Aï Enma

avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 27/07/2012

MessageSujet: Re: Une histoire... d'elfe.   Ven 31 Aoû - 19:45

merciii ^^ donc j'ai réussi haha Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une histoire... d'elfe.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une histoire... d'elfe.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fictions libres :: Les fictions :: Tout public-
Sauter vers: