Fictions libres

Un petit forum pour tous ceux qui désirent parler d'écriture, littérature, poésie également. Là où vos écrits peuvent être améliorés... Et où on va bien rigoler!!
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Elementary[Fiction Originale] (En cours)

Aller en bas 
AuteurMessage
Sindorael

avatar

Messages : 19
Date d'inscription : 10/08/2012
Age : 27

MessageSujet: Elementary[Fiction Originale] (En cours)   Ven 17 Aoû - 17:32

Coucou !

Je me permet une petite présentation juste avant pour donner quelques détails. ^^
Fiction originaire de mon esprit, très longue et a forte inspiration que certains retrouveront mais dont le contenu et l'univers sont miens !
Je posterais peut être des images des personnages par la suite qui ne sont pas de moi par contre mais issu de Devianart.



Les hommes et les éléments ont toujours vécu en harmonie,
Dans un monde en paix ils s’y sont établis en amis,
Mais quand enfin tout paraissait paisible,
Des âmes en peine vinrent troubler tout ce qui était tangible. . .



Chapitre 1 :Finalité


Tempus


Je marchais calmement vers le centre de la pièce. Elle était ronde avec un plafond en coupole. La lumière était très faible mais avec les reflets qu’elle émettait sur le métal de la pièce on ne s’en apercevait pas. Mes pas résonnaient sous moi tellement la tension était palpable, à moins qu’il ne s’agisse de moi qui paniquait… Je jetais un rapide coup d’œil vers la baie vitrée qui se trouvait sur ma droite, je ne voyais que mon reflet : un jeune homme imberbe avec des cheveux châtains clairs et des yeux gris me regardait avec sa tenue jean, t-shirt, verste avec des teintes argentés. Il semblait inquiet, il y avait de quoi aussi ! C’est à ce moment que je tournais la tête pour voir la porte de sortie derrière moi. Qui sait ? Je pouvais peut être faire demi-tour.

Alors que cette pensée plaisante semblait devenir un morceau de réalité j’entendis un léger « clic » dans mon dos, juste au niveau de ma tête et hors de mon champ de vision. Trop tard pour faire marche arrière…

Sans attendre de me retourner je projetais mon pouvoir, hors de moi, c’était drôle comme sensation : un mélange de fraicheur et de joie qui hérissé les poils. Je me retournais enfin et vit un shuriken à trois branches qui restait suspendu dans ma direction, je fis un pas de côté juste avant de relâcher la pression de mon pouvoir, ce qui entraîna la chute du shuriken du point où je me trouvais jusqu’alors. Déjà je pouvais voir d’autres trous, partout dans la pièce, prêts à décharger leurs projectiles sur moi. J’avais déjà oublié la raison de ma venue pour un autre objectif : survivre et rester entier dans la mesure du possible…

Quelques projectiles, d’autres shurikens, furent envoyés sur moi mais j’appliquais la même technique que précédemment avec plus de difficulté vu qu’il me fallait vérifier si j’étais bien hors de portée des murs. Je n’eus pas le plaisir de le vérifier que d’autres trous s’ouvraient au-dessus de moi et même en dessous. J’avais une envie de maudire les concepteurs de la salle…

Finalement je stoppais complétement le temps autour de moi, je fermais les yeux et me concentrais, je faisais alors des mouvements rotatifs dans le sens inverses de ceux d’une aiguilles d’une montre. Les shurikens commencèrent alors à tourner mais dans le sens inverse, j’allais de plus en plus vite pour leur donner une vitesse plus grande. Puis je relâchais mon contrôle sur le temps.

Les shurikens partirent tous dans leurs directions opposées et s’enfoncèrent dans les trous d’où ils venaient. Ce qui détraquait un peu les machines à en juger par l’épaisse fumée qui en ressortait. Je me laissais tomber par terre pour souffler un peu, l’aspiration s’était mise en route pour rendre la pièce respirable. C’est alors que la porte s’ouvrit.

Trois personnes venaient vers moi, deux hommes et une femme, la femme était la plus grande des trois, elle avait de long cheveux blonds vénitiens et qui lui descendaient jusqu’à la poitrine ainsi que des yeux jaunes, presque fluorescent, elle portait une longue robe rouge sombre qui allait avec son rouge à lèvres, dans ses mains se trouvaient un bloc note avec plusieurs documents. Le second homme était brun clair avec ses cheveux courts, ses yeux avaient la même teinte, il portait un bouc bien soigné, et dans sa bouche se trouvait une cigarette à moitié consommée. Il abordait une chemise assez remplie pour le protéger du froid, et avait une écharpe qu’il avait négligemment nouée autour du cou.

Le troisième homme était probablement le plus âgé, il avait une tenue correcte d’homme d’affaires en costard cravate. Il avait les cheveux les plus courts des trois et ils étaient d’une teinte grisonnante, qui contrastait avec ses yeux d’un jaune perçants qui me fixaient. Et c’est lui qui me parla en premier :

-Bien nous avons délibérer sur ton cas…

Cet homme âgé se trouvait être en réalité Dave, le directeur du département Elementary dans l’organisation de Dux Corporation, ou simplement surnommé Ducorp, Ce département Elementary se composait des soldats. Les Elementary en étaient l’élite avec 13 membres représentant les 13 éléments que les hommes de cette planète pouvaient contrôler. Moi j’avais celui du temps et je postulais pour intégrer cette élite.

-Tu as été retenu, à partir de maintenant tu es Tempus, tu peux disposer et aller à la rencontre des autres membres et de tes quartiers… Nous avons une réunion dans un quart d’heure prépare toi et ne sois pas en retard…

Je laissais ma bouche ouverte un moment. Moi…un jeune homme de 16 ans j’arrivais à rejoindre l’élite de l’élite !!!! Je n’en revenais pas et me relevait rapidement en bredouillant un vague merci. Puis je courrais hors de la salle pour exprimer ma joie !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sindorael

avatar

Messages : 19
Date d'inscription : 10/08/2012
Age : 27

MessageSujet: Re: Elementary[Fiction Originale] (En cours)   Ven 17 Aoû - 17:33

Chapitre 2 : Rencontres



Tempus

Je m’étais précipité hors de la salle comme un demeuré et un idiot. Maintenant que j’avais passé plusieurs couleurs je me rendais compte d’une chose : j’étais complétement perdu. On était venu me chercher pour me conduire à cet étage et dans la salle de test mais j’étais tellement stressé que je n’avais pas pris le temps de me repérer. Si j’étais perdu autant continuer de l’être jusqu’à trouver quelqu’un maintenant !

Je marchais encore pendant une bonne dizaine de minutes dans les couloirs gris et mornes du 83e étage de la tour Ducorp. Et au détour d’un couloir je percutais violement ce qui m’aurait semblé être un mur et me retrouvais pour la deuxième fois de la journée sur le cul, dieu que cette partie du corps est sensible !

Je levais les yeux et vit devant moi un homme d’âge mûr, surement dans la trentaine avec un visage d’adolescent mais avec un corps de colosse, son t-shirt laissait voir ses muscles bien entretenus et prêts à l’emploi. Ça ne m’étonnais pas que je l’ais confondu avec un mur avec son t-shirt gris, ses cheveux bruns et ses yeux noirs, en plus de ses muscles en béton armé !

-Fais un peu attention où tu marches gamin !

-Oui désolé ! Euh… Monsieur… Je suis un peu perdu en fait, je cherche la salle de réunion des Elementary.

-Ne m’appelle pas monsieur ! Je suis Terra ! Alors c’est toi le nouveau ? C’est quoi le nom qu’ils ont trouvés cette fois ?

-C’est Tempus.

-Le temps ? Bon alors je vais t’indiquer la salle c’est…

-… Moi qui lui indiquerais…

Je me retournais et voyait une femme qui se dirigeait vers nous. Elle était jeune, dans la vingtaine, blonde avec des cheveux courts mis à part une longue tresse qui se trouvait devant son œil droit. Cet œil était d’ailleurs recouvert par un bandeau. Elle abordait une tenue noire propre et souple qui lui donnait un air officiel. Elle n’affichait aucune émotion sur son visage mis à part un ennui mortel à mon avis, à moins que cela ne soit du désintérêt…

-Lightning ! Tu pourrais être plus chaleureuse !

-Silence Terra…Toi…Suis moi…

Elle venait de dire ces mots en restant de son côté du couloir et en pointant un de ses doigts vers moi. Je sentais son regard de borgne sur moi et me sentais mal à l’aise. Je frissonnais tellement cela me faisait froid dans le dos. Terra se pencha alors vers moi.

-Tu devrais la suivre tu sais… Déjà qu’elle est presque toujours de mauvaise humeur…

-D’accord et merci ! A bientôt !

Je me précipitais dans le couloir à la suite de Lightning en faisant un signe de main à Terra. Je me retournais pour voir qu’elle avait déjà pris de l’avance sur moi, sans pour autant me regarder. Terra avait visiblement l’air plus sympathique que cette Lightning. Elle ne disait pas un mot, son expression même était l’expression de…euh…de rien en réalité, comme si elle n’éprouvait pas d’émotions.

Les 5 minutes qui suivirent furent comptés parmi les plus longues de mon existence, nous marchions à travers les couloirs pour finir juste devant la porte d’un bureau. Tandis que nous nous dirigions vers celle-ci, deux autres personnes approchaient dans l’autre sens.

Je reconnu sans difficulté mon ancien Maître : Sonata, qui m’avait formé pendant quelques temps. C’était une jeune femme de 22 ans avec une teinture mauve sur ses cheveux courts, que l’on retrouve aussi sur ses vêtements. De ses yeux jaunes je remarquais qu’elle était en conversation avec la seconde personne.

Il s’agissait d’un jeune homme plus petit et encore plus fin qu’elle. Il avait des cheveux tournant sur l’orangé mi- courts et des yeux verts. Il paraissait presque avoir mon âge tant il était chétif. Ses vêtements se composaient de couleurs variant entre le noir et le vert clair. Assez détonant je dois dire. Nous nous arrêtâmes tous devant la porte du couloir à ce moment.

-Je vous le laisse…

-Elle a dit quatre mots ! Un record !

-Natura arrêtes un peu ! Merci Lightning.

Et sur ces paroles Lightning fit demi-tour sans se retourner ni nous jeter un regard. Natura la suivait des yeux mais étrangement je percevais quelque chose comme de l’inquiétude dans son regard.


-Félicitations Tempus ! Je suis fière de toi je savais que tu y arriverais ! Bien maintenant si monsieur Natura finissait de se rincer l’œil nous pourrions peut être rentrer ?

-Mais je… Je ne… Tempus ? Ah le nouveau ! Bienvenue je suis Natura !

Il ouvrit alors la porte et m’invita à y entrer, C’est ainsi que commença ma vie avec eux, les Elementary…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sindorael

avatar

Messages : 19
Date d'inscription : 10/08/2012
Age : 27

MessageSujet: Re: Elementary[Fiction Originale] (En cours)   Ven 17 Aoû - 17:33

Chapitre 3 : Passé et Présent



Tempus

Je pénétrais dans la salle que je découvrais pour la première fois. C’était une salle circulaire avec pour seul meuble une table ovale qui laissait un espace en son centre. Aucune décoration sur les murs, un plafond, un sol et des murs de couleurs uniformes. En résumé un message clair : ici on en rigole pas !

Seul trois personnes se trouvaient dans la salle, déjà assises. Je reconnu Dave dans un fauteuil, à sa droite reposait Terra que je venais de rencontrer, visiblement il connaissait un raccourci pour arriver ici plus rapidement. En face de Dave, sur l’autre bout de la table, se trouvait une jeune fille. Elle était blonde avec des cheveux qui touchaient le sol. A en juger par sa taille assise, elle devait être petite. Ses yeux bleus azur me fixaient avec un sourire. Sonata me montra ma place… A gauche de la fille…

Natura alla s’asseoir à deux places sur la droite de la fille tandis que Sonata se trouvait à côté de Terra, sur sa droite. Même assis elle continuait de me regarder, elle cherchait visiblement quelque chose du regard qui devait se trouver sur moi…

-Aqua…

-Toi…Le nouveau…

-Euh…Oui ?

-Donne-moi ton chocolat !!!

-Pardon ? Mais je n’ai pas de chocolat !

-QUOI ?! Tu as OSE devenir Elementary SANS chocolat ! Espèce de …

-Aqua ! Attrape !

Sonata lançait alors une barre chocolatée vers Aqua qui l’attrapait au vol et le dévorait sans attendre en marmonnant un merci étouffé. Dave s’éclaircissait alors la voix et commençait à parler :

-Bien nous allons commencer et au vue du retard, fais vite Natura !

Natura soupira et se leva de sa place avec une paresse et une rapidité sans égale. Il appuya sur un bouton devant lui et quatre téléviseurs descendirent au centre de notre table pour que tout le monde puisse voir les écrans.

-C’est une tradition que l’ancien nouveau explique au nouveau nouveau. Alors pour ce qui est de l’histoire des Elementary…

-Comme tu le sais chaque être humain possède un élément en lui. On pense que cela viendrait du fait que par le passé nos ancêtres vénéraient les Dieux personnifiés chacun dans un élément…

-Hum. Hum

…Et alors des tensions sont nées entre les personnes dotées d’éléments, chacune trouvant que son élément était supérieur, et ainsi plusieurs guerres eurent lieues…

-Hum. Hum

…Ainsi pour préserver l’équilibre et le maintien de l’ordre entre les différents éléments, l’ordre des Elementary a été créé pour apporter la paix et la stabilité entre les différents éléments. Chaque Elementary représentant alors un des treize éléments en particulier…

-Hum. Hum.

-J’ai finis !!!!

-Mais j’avais un bout de chocolat coincé dans la gorge !

Natura soupira puis retourna s’asseoir en maintenant ses yeux fermés, j’avais l’impression qu’il dormait mais cela ne devait pas être le cas selon moi, ou alors il faisait la sieste…
Aqua, elle, se léchait les doigts avec délectation et application comme si elle ne voulait rien perdre du chocolat mangé.
Sonata souriait, comme si elle trouvait toute ces scènes drôles et qu’elle s’amusait de chaque instant, et c’est vrai que depuis que je la connaissais elle trouvait toujours quelque chose de drôle n’importe où.
Terra avait les bras croisés sur son corps et semblait être en mode attente, ni pressé ni impatient, il semblait attendre le bon moment pour…euh…le bon moment…

Je me retournais alors vers Dave, qui venait de se lever et qui pianotait sur son clavier placé devant lui. Aussitôt les écrans affichèrent la carte du monde en la centrant sur la péninsule de Wordess au Sud-Est.

-C’est dans cette région que nous venons de perdre contact, et ce depuis trois semaines, avec Métalia. Celle-ci menait alors une étude de terrain visant à déterminer la présence ou nom de Lucis et de Noctis…
Pour information au jeune nouveau Tempus, Lucis et Noctis sont respectivement les Elementary de la Lumière et des Ténèbres, mais ils ont abandonnés l’ordre il y a deux ans. Nous avons retrouvés leurs traces à plusieurs endroits sans rien trouver de vraiment concluant. Ils semblent se cacher de tous, or nous devons retrouver ses déserteurs.
Si Métalia a disparue, cela voudrait dire qu’elle devait avoir trouvé quelque chose sur eux, aussi je compte envoyé cette fois une équipe de trois afin de mieux couvrir la zone en recherchant Métalia d’un côté et des traces des renégats de l’autre.


-Aussi pour cette mission, voici l’équipe qui va être formé :
Terra, tu es le plus âgés, tu connais bien les deux renégats, et tes capacités avec la terre permettront de couvrir la région.
Sonata, avec tes dispositions et ton élément tu devrais aussi être capable de les repérer.
Tempus tu vas partir avec eux pour ta première mission… Vous partez dans une heure, bonne chance.


-Quelqu’un a encore du chocolat ?

Je ne savais pas ce qui me faisait le plus peur entre aller en mission officielle avec deux collègues ou bien le regard avide d’Aqua à mes côtés sachant que tous les autres se trouvaient loin d’elle…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sindorael

avatar

Messages : 19
Date d'inscription : 10/08/2012
Age : 27

MessageSujet: Re: Elementary[Fiction Originale] (En cours)   Ven 17 Aoû - 17:34

Chapitre 4 : Arrivée et Départ



Tempus

Je me dirigeais vers la sortie de la salle comme tout le monde, la réunion d’information était terminée pour le moment. Nous n’avions pas vraiment parlé d’avantage, les autres Elementary étaient pour la plupart occupés. Aqua et Natura étaient cantonnés à la surveillance de la ville pour le moment, une sorte de poste à renouvellement mensuel, apparemment il fallait toujours avoir des Elementary sur place pour maintenir l’ordre en ville au cas où. Lightning était partie en mission seule, d’après Sonata elle avait cette habitude de partir seule et sans donner d’autres nouvelles que le rapport de mission.

Pour ma part j’étais plutôt content de moi, ma mission était juste composée d’une recherche, pas de quoi être inquiété… En plus j’étais avec deux autres Elementary ce qui m’apportait une assurance supplémentaire à ma survie ! Je suivis alors Sonata vers le dépôt des armes et des fournitures de missions. Terra avait déjà préparé tout son matériel au cas où et il nous attendait sur le toit pout décoller en hélicoptère.

Une fois dans la salle je voyais des étagères à perte de vue, des outils et autre armes dont l’utilité était plus que douteuse par moment. Mais je voyais aussi qu’une autre personne se trouvait dans la salle. Un homme avec des cheveux en queue de cheval qui lui descendaient à la taille. Ses cheveux étaient d’une étrange couleur, d’un bleu sombre comme la nuit. Il donnait l’air d’être jeune mais à son visage on voyait que ce n’était pas un aspirant. Il portait des vêtements que je qualifierais de léger, limite j’avais froid pour lui…

-Oh tu es déjà de retour Aer ? Quel bon vent nous rapportes-tu ?

-Toi et tes blagues pouvaient vous prendre un vent…

-Tes paroles me touchent comme une brise fraiche… Je tenais à te présenter le nouveau, il s’appelle Tempus !


-Bonjour !

-… Si tu as du temps à perdre en présentation alors utilise le plutôt pour choisir ton équipement, on n’est pas dans un club de rencontre ici !

Il sortit alors de la pièce sans rien rajouter, je me demandais dans quel univers j’étais tombé avec ces Elementary totalement différent les uns des autres. Ils semblaient tous avoir un grain dans la tête, d’un coup je commençais déjà à m’inquiéter sur ma santé mentale…
Puis je me concentrais de nouveau sur la réserve d’équipement. Il me fallait une arme et quelques outils, la réserve d’armes était des plus impressionnantes mais je ne savais pas laquelle prendre. J’avais eu la formation pour les utiliser mais je me sentais plus à l’aise avec une épée. Aussi je prenais une épée courte avec un manche entouré d’une garde légère.

Je me retournais vers Sonata et voyait qu’elle prenait deux pistolets avec un seul chargeur de rechange. Elle retira alors la moitié des balles qui se trouvait dans chacun des pistolets pour les placer dans une poche annexe de sa ceinture. Puis elle mit en place ses deux armes accrochées de chaque côté de sa ceinture, sa veste était assez longue pour les cacher, et assez facile d’accès.

Pour ma part j’accrochais mon épée à une lanière que j’avais mise sur mon dos. Ainsi elle n’était pas visible sauf si on palpait mon dos. Content de moi je sortais alors de la salle avec Sonata pour nous diriger vers le toit où se trouvait Terra.

Une fois sur le toit, un hélicoptère était présent, il n’avait pas encore démarré, seul Terra se trouvait là, adossé contre l’engin volant, ainsi que le pilote, avec une cigarette en main en train de regarder le ciel. Je m’approchais de l’appareil et mettais mes affaires dedans avant de me retourner vers Sonata et Terra qui parlaient entre eux.

-Bien Tempus je vais t’en dire un peu plus sur cette mission avant d’être arrivé…
Cette mission est risquée puis nous ne savons pas ce qui est arrivé à Métalia, l’Elementary du métal. Aussi nous devons inspecter chaque village qui se trouve dans cette région montagneuse… Mais si nous nous présentons en Elementary nous allons nous faire repérer, aussi Dave et Terra ont conclu un déguisement pour nous…


-Un déguisement ? Lequel ?

-Ne t’inquiète pas ! Rien de bien difficile, nous allons avoir une couverture qu’il nous faudra tenir, et cette fois j’en ai trouvé une parfaite !

Il souriait comme un gamin et me désignait du doigt les valises à côté de l’appareil : il s’agissait de boite d’instrument de musique, vu la forme il y avait une guitare et un violon… J’espérais me tromper mais au sourire et au rire des deux autres je semblais avoir vu juste, nous allions finir par…

-Nous formons désormais un groupe de rock ! Nous ferons des concerts dans toute cette région et ce jusqu’à ce que notre mission soit remplie ! C’est génial non ?

Non…Cela ne l’était pas du tout…Je la sentais pas du tout cette mission… Et je me demandais si j’avais encore possibilité de partir mais d’après le pilote l’heure était venue…Crotte…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sindorael

avatar

Messages : 19
Date d'inscription : 10/08/2012
Age : 27

MessageSujet: Re: Elementary[Fiction Originale] (En cours)   Sam 8 Sep - 11:22

Chapitre 5 : Quand on passe de trois à deux



Terra

Le voyage avait été tranquille tout du long, Sonata s’amusait à nous casser les oreilles à chanter à tous vas, mais comme elle avait une meilleure voix que celle des grésillements et de l’hélicoptère cela en devenez presque agréable. Moi je n’aimais pas voler mais le nouveau semblait aussi réticent de moi, il faisait une drôle de tête, un peu comme s’il allait vomir d’un moment à l’autre. Il n’avait pas les tripes solides, ou alors c’est qu’il ne s’était toujours pas remis du coup du groupe, pourtant cela m’avait semblé une bonne idée… Enfin là nous étions arrivés à Ravia. La première ville de notre périple musical, et celle la plus éloigné puisqu’elle était encerclée à 82% de montagnes. Comment je le savais ? J’avais les pieds sur terre c’te question.


Sonata


On venait enfin de se poser, à l’écart de la ville et avec quelques valises. Se poser près de la ville aurait amené les villageois à se demander pourquoi un groupe avec un hélicoptère faisait des concerts dans une zone si peu habitée. Terra avait retrouvé le sourire pour avoir quelque chose sous les pieds qui soit autre chose que de l’air. Tempus lui faisait encore une tête de chien battu, je me posais la question sur quelle blague lui asséner quand j’entendis le bruit.

Celui de personnes marchant à notre rencontre, avec des charrettes de plusieurs chevaux. Ils devaient se trouver à 4 kilomètres d’après les sons, non 5 en fait. Autant dire qu’on avait quelques minutes pour se mettre au point.

-Bien histoire qu’on soit au point, nous sommes un groupe de…

-Rock !!!!!!

-…Musique… Je suis la chanteuse, Terra est le guitariste, et toi Tempus tu es le batteur. Nous sommes peu connu et demandons à l’être aussi nous venons des régions Nord-Ouest près de la Forêt du Nord, sans pour autant faire partie des sylvains, pas de question ?

-Je ne sais pas jouer de la batterie…

-… Très bonne remarque ! Mais heureusement nous avons le temps ! Le concert n’est que pour demain !

-Parce que tu crois que j’aurais le temps en moins de 30h de savoir jouer comme un pro ?

-C’est juste une question de temps et de dosage, tu n’auras pas 30h mais le double !

Puis je me taisais et regardais dans la direction de nos arrivants, ils arrivaient à porter d’oreille si on peut dire. D’après ce que je me souvenais la majorité de ces populations vivaient avec une spécialisation dans l’élément Terre ou celui du métal, avec le travail à la mine. Ils venaient d’arriver, et une personne d’un âge assez conséquent se présenta à nous comme le chef du village de Ravia. Il nous souhaitait à tous la bienvenue et autre formule d’accueil, pour finalement nous dire qu’il avait avancé la date du concert… A ce soir, soit dans 6 heures, soit dans 4 heures le temps qu’on s’installe, plus le temps de discussion, on se retrouvait donc à 3 heures avant le spectacle dans la chambre principale de l’auberge où nous avions élu domicile.

Terra savait jouer de la guitare et moi chanter mais Tempus semblait paniquer à l’idée de passé sur scène…


Tempus


J’avais envie de rien dire, de mourir presque, c’était ma première mission et le soir même je devais jouer de la batterie devant des villageois, rien de vraiment réjouissant, surtout quand on connait mes performances dans le domaine musical. Elles étaient proches du néant absolu…

Heureusement Sonata était là et me conseillait sur ce que je devais faire. Elle m’ordonna de ralentir le temps au sein de notre pièce et seulement dans celle-ci. Je me concentrais un peu et après l’avoir figé avec mon pouvoir je le laissais jaillir hors de la pièce mais imposait une limite à celui-ci, je le laissais agir dans la chambre en me limitant aux murs. C’était dur mais je dirais qu’on avait à peu près le temps je pense…

Ainsi après 3 jours dans une chambre pour une durée extérieure de seulement quelques heures j’avais appris les bases de mon instrument, j’allais jouer comme un débutant mais ce n’était pas grave. Heureusement Terra avait amené assez de nourriture pour nous permettre de tenir tandis que Sonata avait bloqué la porte et surveillait n’importe quel bruit qui pouvait provenir de celle-ci. Sonata me disait qu’elle serait capable d’imiter le son de la batterie si besoin, en plus de chanter. On s’est présenté à la salle juste avant de passer au mini-concert…

-Bon c’est le moment de donner tout ce qu’on a !

-Je crois que Tempus ne réagit plus, il n’a rien dit depuis tout à l’heure…

-…

-Soit tu réagis tout de suite Tempus soit tu reçois une claque !

-… *sbaff*

-Toujours rien…

-Attend là il va réagir

Sonata se pressa contre mon oreille et émis un son strident et trop aigu à mon goût, cela me permis de revenir sur terre et de constater que contrarier Sonata était pire que de passer en public devant tout le monde…

On s’est donc produit sur scène, et je dois dire que j’ai aimé la musique qu’on a produite, même si je ne savais pas si le son émanait de moi ou non au final. Le public avait l’air d’apprécier, tellement qu’on sait joint à la compagnie de celui-ci pour boire et manger. Je me suis vite retrouver éloigné de Terra et de Sonata. Etant trop jeune je n’avais pas le droit à l’alcool mais quand j’eus finis de boire je me voyais tomber…Puis…Le néant…


Sonata


Je venais enfin de revenir à la chambre en refusant toutes les propositions loufoques des autres clients et du public, heureusement je n’avais pas bu et Terra non plus, je ne faisais pas confiance déjà aux autres, puis à moi-même en question de boisson. Terra se trouvait déjà là, assis sur son lit à attendre. Je n’eus pas besoin de le voir pour comprendre son inquiétude…

-Ils se doutent que nous ne sommes pas un groupe de musique… Je les ai entendus, ils vont mettre très peu de temps pour nous démasquer…

-Et Métalia ? Et Tempus ?

-Aucune mention de Métalia, mais pour Tempus je ne l’ai pas vu mais en entendant les bruits de fond… Je crois qu’ils l’ont kidnappé…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Elementary[Fiction Originale] (En cours)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Elementary[Fiction Originale] (En cours)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fictions libres :: Les fictions :: Tout public-
Sauter vers: