Fictions libres

Un petit forum pour tous ceux qui désirent parler d'écriture, littérature, poésie également. Là où vos écrits peuvent être améliorés... Et où on va bien rigoler!!
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La première fois où j'ai tué...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jackals

avatar

Messages : 168
Date d'inscription : 23/07/2012
Age : 26
Localisation : sous un petit nuage de pluie

MessageSujet: La première fois où j'ai tué...   Dim 7 Avr - 9:46

La première fois où j'ai tué...

C'était il y a bien longtemps,
Tellement longtemps,
Trop longtemps...

Je n'étais alors qu'un animal blessé...
Les vautours autours de moi rodaient...
C'était la fin des beaux jours,
Alors j'ai tourné cette putain de roue !

Je me suis tué moi même pour devenir plus fort...
J'ai renoncé à tout ce qui m'étais cher pour avancer.
Je me suis nourris de ma chaire et je me suis lancé.
Je suis devenue mon pire ennemi, c'est un fait.

Mais croyez moi, je n'ai pas oublié...
Un jour tout ce paie,
Et la roue a enfin tournée !
Alors... Qui veux me tester en premier ?

Je suis devenue détestable,
Ma conscience, instable,
Je suis mort, fait remarquable,
Nouvelle personnalité, inébranlable.

Plus rien ne me blesse maintenant,
Seul le remord et le tourment,
La solitude et l'enfermement.
Mais je suis enfin devenu fort, maman...

De mes bras puissants je vous protégerais de tout,
Mon dos est large, il pourra encaisser tout les coups,
Venez tous, ne me laissez plus tout seul...
Venez, je vous protégerais de mon linceul...

......
...
.

Alors j'aimerais expliquer pourquoi les deux derniers vers, en fait, beaucoup de gens préfère la solitude, mais personne ne la supporte vraiment. :/ Et le linceul fait référence au début du poème où j'ai tué ma propre personnalité. C'est en quelque sorte "ma mort" qui va vous protéger, alors en faisant la liaison on peux substituer "la mort de ma personnalité" à son linceul pour la reprendre plus matérielle.

Je sais que vous en avez surement rien à foutre et que vous vous demandez surement pourquoi je vous dis tout ça. xD C'est parce que je voulais que vous compreniez à quel point je suis déterminé à vivre, protéger ma famille et ceux qui me sont chers, pour que vous puissiez comprendre le poids des mots. Pour que vous puissiez entrevoir ce que j'ai traversé pour arriver ici et écrire ces textes. Je vous remercie de votre patience et de l'attention que vous m'avez porté. Je vous aime tous mes lecteurs <3


Bonus !!

J'aime la chaleur des fluides corporels,
Avoir les mains tachées de ce liquide rouge,
La beauté d'un corps qui ne bouge,
Et le vide laissé par un cycle éternel.



Voilà j'avais envie de l'écrire, mais il ne collait pas au texte ^^" bref c'est tout pour aujourd'hui !! ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
La première fois où j'ai tué...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fictions libres :: La poésie :: Les vers-
Sauter vers: